Antton Negeluak sortürik - 2014

1681.Maytie.testament[B.22]

Catégorie : Autres Publication : lundi 10 avril 2017

 

 

 

Aujourdhuy trentième juin mil six cens quattre vingt et un dans le palays episcopal de l'evesché d'Oloron par devant moi notaire royal soubs signé présent les tesmoins bas nommés s'est constitué en personne messire Arnaud François de Maytie, conseiller du Roi en ses conseilhs, evesque d'Oloron et baron de Momour qui a dit que se trouvant indisposé de son corps néantmoins en bon sens, mémoire et entendement, considérant qu'il n'y a rien de sy asseuré que la mort ni de plus incertein que l'heure d'icelle, il a voleu faire son présent testament et déclarer son unique et dernière volonté, cassant et anulant tous autres testamens, codicilles qu'il pourroit avoit faitz verbalement ou par escript avant le présent, voulant qu'à celuy cy toutte son efficace et valeur soit adioustée: premièrement recomande son ame à Dieu et le supplie vouloir par les mérites du sang précieux de nostre seigneur Jesus Christ qu'il a invocqué de toutes ses forces lui pardonne tous tous ses péchés et recevoir son âme quand elle sera séparée de son corps en son royaume celeste du paradis et prie la très saincte et immaculée et glorieuse vierge Marie tous les saints d'intercéder pour lui obtenir cette grâce.

 

Item a dict ledit seigneur evesque qu'après son décès, il veut que son corps soit inhumé et porté en la chapelle de nostre dame de Sarrance pour y estre enterré dans un tombeau à forme de cavo, qu'il prie le père de la chapele prieur du couvent de vouloir donner ordre de lui faire faire (en) voute dans le santuaire et à la fassiade de l'hautel nostre dame avec des degrés pour y descendre, la faisant bien bouter et et murer et blanchir (a bourre?) par dedans, voulant que pour cela son héritier bas nommé lui baille la somme de deux cens livres et plus si ainsi est cogneu par sondit héritier et exécuteur testamentaire qui sera nommé cy dessus, en laquelle chapelle ledit seigneur evesque veut et entend que ses honneurs funèbres lui soint faittes par sondit héritier et exécuteur testamentaire suivant sa dignité.

 

Item veut ledit seigneur evesque que sondit héritier et exécuteur testamentaire lui fassent dire pour le repos de son ame le nombre de messes qu'ils jugeront à propos et aux endroitz qu'il leur plaira et la charité d'icelles payée par sondit héritier.

 

Item veut le seigneur evesque que pendant le temps qu'on faira ses honneurs funèbres le dedans de la chapele dudit Sarrance soit entourrée d'un courdeillat noir garni de ses armes et que cela soit fait à la diligence et soin de sondit héritier et exécuteur testamentaire.

 

Item ledit seigneur evesque déclare qu'il veut qu'immédiatement après son décès, il soit donné par sondit héritier et exécuteur testamentaire comme dès à présent il en fait présent et donnation à ladite chapele de Sarrance sa crose, sa mittre précieuse et la simple pour en orner l'authel d'icelle quand il sera besoin, donne de plus à ladite chapelle sa croix pectorale pour estre mise et posée par le soin que dessus à l'image de nostre dame. Item laisse et lègue ledit seigneur testateur la somme de deux cens livres qui seront baillées et payées par sondit héritier aux marguiliers de l'église cathédralle de la présent ville de Sainte-Marie pour en achepter avec l'acistance de sondit exécuteur testamentaire un ciboire où sa croix d'or qu'il porte ordinairement sera enchassée, laquelle il donne pour cest effect pour couvrir ledit ciboire et il veut que la somme de cens franx qui lui (?) deux par me Bernard de Bennaçilhar de ladite ville pour ra(is)on d'argent presté soit retirée de ses mains pour achepter un voile de toile d'or et d'argent guarny d'un taffeta et d'une dentelle.

 

Item lègue et laisse ledit seigneur évesque à ladite église de Sainte-Marie la tapisserie en entier qui est présentement tendue au chateau de Momour pour en orner le cheur d'icelle le jour des grandes festes et de la manière qu'on l'a accoustumé jusquicy, exortant les marguiliers de laditte église de prendre tout le soin possible de la bien conserver.

 

Item laisse et lègue ledit seigneur testateur aux pères capuchins de la ville de Mauléon en Soule sa bibliotèque et son tableau à la réserve des livres que les agents du Clergé de France lui avoint envoyez, lesquels il laisse à messieurs du chapitre de ladite église.

 

Item laisse et lègue ledit seigneur testateur aux pauvres de ladite ville et Saint-Pé de (Cation?), la somme de deux cens franx pour leur estre distribuée tost après son décès par son exécuteur testamentaire et le sieur de Lamouroux, curé de ladite ville, faisant le choix des pauvres qui seront les plus misérables et nécessiteux.

 

Item laisse et lègue aux pauvres de la parroisse de l'église de Sainte-Croix d'Oloron pareille somme de deux cens franx pour estre distribuée ausdits pauvres, comme dessus par sondit héritier et exécuteur testamentaire et par le sieur de Loustauneau, curé de ladite parroisse.

 

Item laisse et lègue aux pauvres de la parroisse de Saint-Pierre d'Oloron pareille somme de deux cens franx qui leur seront distribués par l'ordre indiqué cy dessus par sondit exécuteur testamentaire et par le sieur curé de la parroisse et en son absence par le sieur son vicaire.

 

Item laisse et lègue la somme de cen livres aux pauvres de Momour qui leur seront pareillement distribués par sondit exécuteur testamentaire et par le sieur curé ou vicaire du lieu.

 

Item lègue et laisse aux pauvres du lieu d'Orin la somme de cinquante livres qui leur seront distribuées comme dessus à l'acistance du sieur curé du lieu.

 

Item laisse et lègue aux Pères Cordeliers d'Oloron la somme de cent livres pour estre employée par le gardien du couvent et de son exécuteur testamentaire à la réparation de l'église et couvent.

 

Item laisse et lègue le seigneur testateur aux Pères Capucins de ladite ville d'Oloron pareille somme de cent livres pour estre employée par le gardien à l'acistance de sondit exécuteur testamentaire aux répara(ti)ons du couvent et autres choses nécessaires de leur église.

 

Item laisse et lègue aux religieuses de Sainte Claire d'Oloron cinquante livres pour les ayder à s'entretenir.

 

Item lègue et laisse ledit seigneur évesque à Me François de Morbas son ausmonier le cheval qu'il avaoit achepté au sieur de Baserque de la présente ville.

 

Item déclare ledit seigneur évesque qu'il veut et entend que tous ses domestiques soient payés par son héritier bas nommé de tous leurs gages et jusqu'à la fin du temps qu'un chacun devoit servir et qu'à l'esgard de Pierre de Lacroix son valet de chambre tels guages lui soint payés à raison de cent livres par année depuis les temps qu'il le feut comme valet de chambre tenant conte de ce qu'il a receu, et au reguard des quattre laquais qu'il y a parmi ses domestiques, il veut qu'ils soint habillez à neuf par sondit héritier un chacun d'eux quinse escus sol pour estre mis s'ils le veulent en mestre.

 

Item déclare ledit seigneur evesque qu'il veut que la somme de deux mille franx qu'il doit prendre de la communauté de Momour soit baillée et payée à son exécuteur testamentaire pour estre distribués par lui à l'acistance de sondit héritier suivant l'ordre verbal qu'il a donné à l'oreille à sondit exécuteur testamentaire.

 

Item veut encore ledit seigneur que la somme de six cens franx soint baillés de ses autres biens à sondit exécuteur testamentaire pour estre par lui employez avec sondit héritier dans l'ordre qu'il a dit lui avoir donné cy dessus.

 

Item a dit ledit seigneur evesque qu'il veut que certain conte qu'il avait avec les héritiers de feu Me Pierre de Verges en son vivant chanoine de Sainte-Marie de la recepte que led feu sieur de Verges avoit faitte pendant quelque temps des rentes de l'evesché soit clos et arresté avec son héritier par son exécuteur testamentaire ledit sieur de Morlas Me Arnaud de Mirande bourgeois et Jean de Supervielle, lequel de Supervielle ledit seigneur evesque veut qu'il intervienne (voyant?) qu'il soit le rétenteur du présent testament, veut en oultre ledit seigneur evesque qu'autres contes que ledit sieur de Morlas dit lui rendre des reccouvremens qu'il avoit faitz de son ordre des rentes de son evesché soint pareillement clos et arresté par les sus nomméz avec sondit héritier et que s'il y aurroit quelques difficultés et conteste dans les ar(tic)les de despence que ledit sieur de Morlas pourroit porter en conte telles difficultés et contestes seront jugées et tir(?)ées par sondit exécuteur testamentaire, lesdits sieurs de Mirande et de Supervielle, et que leur jugement soit exécuté de point en point par sondit héritier et tous autres et sans qu'il veuille qu'aucun apel en puisse estre interjeté par lui ny par personne, et s'il se trouve par les clotures desdits contes qu'il soit rien deub par ledit seigneur evesque, il veut que raison leur en soit faitte par sondit héritier.

 

Item dit ledit seigneur evesque testateur qu'il avoit fait donna(ti)on verbalement à demoyselle Madelon de Brosser sa niepce de la somme de quinse cens livres à prendre icelle sur monsieur de Belaspect escuyer de Mauléon qui la lui devoit pour les fermes de Soule de l'année passée mil six cens quattre vingt, laquelle donnation il confirme en tant que besoin pourroit estre, approuvant à ces fins le payement que ledit sieur de Belaspect pourroit en avoir fait à l'ordre dudit sieur de Morlas à ladite demoyselle ou autre ayant droit d'elle, et veut que la quittance qu'elle pourroit avoir octroyée sorte son plain et entier effect, et comme l'institution héréditaire et le fondement de tout bon testament le seigneur evesque institue pour son héritier de tous et chacune ses biens et causes dame Jeanne Marguerite de Maytie sa chère soeur veuve à feu monsieur le baron d'Uhart à la réserve du quart desdits biens quelsqu'ils soint ni puissent estre, lequel quart il laisse et lègue à demoyselle Jeanne de Brosser sa niepce espouse de monsieur de Hegoburu lieutenant de robe longue en Soule, et en cas de décès de ladite dame d'Uhart sans enfant d'elle et décendans légitimes de monsieur le baron d'Uhart son filhs, ledit seigneur evesque substitue pour son héritiere à sesdits biens ladite demoyselle Jeanne de Brosser, et après elle sans enfans aussi ni d'elle decendan, demoyselle Anne de Brosser sa niepce espouse du sieur de Vic bourgeois de la présente ville, et afin que toutes les volontéz contenues au présent testament dudit seigneur evesque soient exécutées de point en point comme de son désir, ledit seigneur evesque nomme pour son exécuteur testamentaire noble Clément de Lurbe son cousin chanoine vicaire général et official de l'église cathédrale de la ville, auquel il prie, en ce qui le concerne seul, d'exécuter ses dernières et présentes volontés et de faire payer tous les (léguats?) imédiatement après son décès, et pour le reguard des autres clauses dudit testament avec ladite dame d'Uhart sans pourtant qu'il prétende desroger aux ordres verbals qu'il lui a donné à l'oreille, lesquels il prie ledit sieur de Lurbe d'exécuter de la manière qu'il le lui a dit, adiouste ledit seigneur evesque qu'il y a quelque temps qu'il avoit obligé ledit sieur de Lurbe, lesdits sieurs de Verges et de Morlas de faire quelque petit emprunt pour ses affaires de feu monsieur de Rebenacq et du sieur de Florence abbé de Lescun, desquels il entend que sondit héritier le relève si fait n'a (desia?) esté de ses biens comme ledit seigneur evesque le croit, et telle a dit ledit seigneur evesque estre sa volonté.

 

Fait à Sainte-Marie ledit jour trentième juin mil six cens quattre vingt un dans ledit evesché chambre dudit seigneur evesque et au devant du lict où il est détenu malade en présence de Me David d'Anglade, Pierre de Laborde marchands de ladite ville de Sainte-Marie, Raymon de Carrolle me charpentier d'icelle et me Jean de Supervielle notaire publicq de ladite ville qui l'original du présent a receu et signé avec les tesmoins, ledit seigneur evesque ayant déclaré ne pouvoir, lequel m'ayant esté remis par ledit de Supervielle, moi Jean de Courrèges aussi notaire de ladite ville, ay (grossoyé?) et signé pour part dudit seigneur baron d'Uhart.

 

Courrèges notaire royal.

 

 

 

Archives d'Auch, ref  : I-3494-d'Uhart

 

et transcrit par Allande Etxart en mars 2017

 

Photos 2402 à 2407